Thursday, August 23, 2007

La vie intérieure

"La vie intérieure porte l'homme à l'intranquilité: à ne pas se satisfaire de ce qui est là, mais à aller plus profond, plus avant, vers une conscience accrue, élargie, toujours plus universelle. L'instinct même de la vie intérieure est bien une aventure au-delà du cocon d'origine. Si Teilhard reconnaît chez les laïcs son milieu naturel, c'est peut-être en raison des questions qui s'y posent et des horizons laissés encore ouverts, alors qu'ils se sont trop souvent refermés en forme de réponses, données une fois pour toutes au coeur et à l'intelligence, dans le milieu clérical. Il est certain qu'aucun être spirituel - ou du moins l'être spirituel qui est en nous - ne peut se contenter des réponses car son chant se déploie dans ces zones de l'âme où il n'y a pas de réponse possible, quand bien même l'intelligence aurait pour vocation de pousser au plus loin l'éventualité d'explications et d'élargir toujours plus le champ de la raison et de la conscience."

(Édith de la Héronnière, "Teilhard de Chardin, une mystique de la traversée", chapitre "La croisière Jaune")

1 comment:

Daniel said...

ça me rappelle des discussions philiosophique à l'école apres les cours sur le théoreme de Godels