Monday, February 11, 2008

Insatisfaction chronique

Cette citation de Sigmund Freud explique sûrement pourquoi j'ai l'impression de perdre ma passion (cf post précédent):

"La persistance d'une situation désirée par le principe de plaisir ne donne qu'un sentiment d'aise assez tiède; nos dispositifs sont tels que nous ne pouvons jouir intensément que de ce qui est contraste, et très peu de ce qui est état."

Sigmund Freud, dans Le Malaise dans la culture, cité par Bernard Maris, dans l'Antimanuel d'économie. 2. Les cigales, chapitre "La pulsion de mort au coeur du capitalisme".

Au contraste du "je windsurfe 3 fois par an quand je me retrouve près de la mer" du temps où je vivais en France, je suis passé à l'état du "je surfe et windsurfe quand je veux" depuis que je suis à Hawaii. Peut-être le fait de partir ravivera ma passion en me renvoyant dans le contraste ! Ce n'est donc pas à cause des mauvaises sessions, qui sont aussi nécessaires au maintien d'une telle passion que les bonnes sessions, puisque si les dernières étaient monnaie courante, on s'en lasserait vite...
Ceci est valable bien évidemment pour toute passion, notamment amoureuse !...

4 comments:

Davy said...

C'est le principe de l'accoutumance, qui crée tant de ravages lorsqu'on l'applique au drogues (prohibées ou légales).
Mais pour les rapports humains, je pense qu'il faut aller au-delà : on ne se connaît jamais complètement soi-même, alors il y a toujours du neuf à découvrir (et l'émerveillement qui va avec) dans les autres. Le tout est de rester ouvert à ce qu'ils peuvent dire de plus et ne pas s'enfermer dans les a priori (et non, tu n'es pas qu'un surfeur glandeur à l'autre bout de la planète, tu es aussi un papa gato ;-)

Anonymous said...

d'ou toutes les théories fumeuses comme quoi l'amour dure 3 ans

ceci dit je trouve ça sympa de passer des problemes de misere dans le monde au manque de motivation pour le surf

on retrouve le vrai Cédric :-D

Cedric said...

Davy -> pour les rapports humains je suis d'accord que s'accoutumer de l'autre c'est se tromper en croyant trop bien le connaitre, il faut donc toujours rester a l'ecoute !
Et oui, je suis un papa heureux et completement gato de sa petite fille, c'est d'ailleurs peut-etre une raison supplementaire a ma perte d'interet pour les vagues, je vois ca maintenant comme du temps passe loin de Margot, alors si cela ne m'apporte pas une satisfaction immediate, j'ai l'impression d'avoir perdu mon temps...

Anonymous (Dany ?) -> je sais bien que ces posts font un peu tache par rapport au reste du blog, mais il fallait que l'enfant gate que je suis se livre... Et puis je pense que c'est plus general que le surf, ca peut s'appliquer a n'importe quelle passion, alors toutes les experiences vecues sont les bienvenues !

François Ascani said...

En d'autres termes, l'herbe est toujours plus verte qu'ailleurs. C'est plus fort que nous...